Actus Les chasseurs, pêcheurs, cavaliers, voileux et golfeurs s’unissent pour sortir du confinement

Publié le 20/11/2020

Inscription à la newsletter
Imprimer
  • Accueil
  • Actus
  • Les chasseurs, pêcheurs, cavaliers, voileux et golfeurs s’unissent pour sortir du confinement

C’est une grande première, les 5 Fédérations françaises, acteurs importants du sport et des activités de plein air, s’adressent dans un courrier commun au Président de la République et au Premier Ministre. Cette lettre collective plaide pour que les activités de plein air, encadrées par les Fédérations de golf, d’équitation, de voile, de la chasse et de la pêche, puissent faire partie des activités profitant des premières mesures d’assouplissement du confinement, susceptibles d’être mises en oeuvre dès le premier décembre.

Cette démarche innovante et inédite trouve son origine dans une volonté commune d’interpeller l’exécutif.

Evidemment, nous partageons les impératifs de santé publique qui ont conduit à la mise en oeuvre du couvre-feu puis à ce second confinement.

Néanmoins, nous savons que ces activités de plein air, toujours très encadrées, sont aussi une partie de la solution pour rendre acceptable un déconfinement progressif qui sera de toute évidence une nécessité.

Nos Fédérations représentent près de 5 millions de licenciés qui sont prêts à jouer le jeu dans le cadre de protocoles sanitaires stricts, adaptés à chaque discipline. Nos fédérations représentent un poids économique de plus de 10 milliards d’euros. Ce sont également des milliers d’emplois aujourd’hui en grand danger.

Ces protocoles ont fait la preuve de leur efficacité dès le premier déconfinement.Cela concerne tous les territoires de France, que l’on habite en zone rurale ou urbaine, dans une logique de proximité.

Nous ne souhaitons également aucune différenciation basée sur l’âge, ce qui ne serait pas compris dans la mesure où les protocoles sont stricts et respectés.

Bien entendu, sans restauration collective ni lieux de convivialité ouvert.
Autoriser à nouveau le contact avec la nature et les activités de plein air sera parfaitement bien perçu pour toutes celles et tous ceux qui aspirent à retrouver un peu de liberté dans un cadre légitimement contraint, mais qui donne l’espoir d’un avenir meilleur.

Il faut maintenant aller plus loin car nos fédérations sont au carrefour d’un monde associatif dynamique et particulièrement respectueux des contraintes sanitaires.

Même s’ils ont fortement souffert de cette crise sanitaire avec le confinement, les structures et établissements de nos filières sont plus que jamais vitaux pour l’économie de nombreux territoires, eux aussi durement touchés.

Les signataires se tiennent à la disposition du Gouvernement pour imaginer les solutions les plus adaptées pour redonner vie aux activités individuelles de plein air.

Téléchargez le communiqué de presse en cliquant-ici